top of page

Manikeo, l'équilibre des sens

Dernière mise à jour : 24 déc. 2022

• QUI EST MANIKÉO ?

MANIKÉO est le nom d'artiste d'Arnaud CORNET. C'est une marque déposée. Manikéo est un créatif transversal indépendant français, qui ne peut s’empêcher d’inventer, sans cesse (Concepts marketing ou publicitaires, lieux à thèmes, évènements, créations web, AR, graphiques, audiovisuelles, photos...). Il est gérant de sa société RAYON DE LUNE, qui traite les prestations de services et qui édite ses projets. En parallèle de ces métiers, il s’adonne à l’écriture littéraire et cinématographique de fiction car il aime imaginer et raconter des histoires originales, avec du Sens. C’est un neuro-atypique, qu’on ne peut mettre dans une seule case. Il est ce qu’on appelle également un « Slasheur », un artiste pluridisciplinaire ( le slash est la barre oblique du clavier "/". Un slasheur est défini par la liste de ses activités ou de ses multi-potentialités. Par exemple : Auteur / Réalisateur / Graphiste / Danseur / Etc.).

Voir le site web consacré http://www.manikeo.com


En tant qu'hyper sensitif, hyper sensible (ou hyper sensoriel), il a un cerveau foisonnant, avec une hyper activité des sens, qui captent toutes les informations sans hiérarchisation, ce qui entraine ce qu'on peut définir comme une pensée en arborescence (ou pensée divergente). Dès qu’une idée traverse son esprit, elle en génère des centaines d’autres, qui à leur tour vont engendrer des sous-idées. Comme les branches d'un arbre ou d'une étoile. Ce n'est ni un trouble, ni une pathologie, c'est juste une caractéristique, un mode de fonctionnement, une particularité. Cela peut être vécu comme un frein et une malédiction, mais aussi comme un super (hyper ?) pouvoir. Comme l'est l'hyper intuition et la particularité d'être un "visionnaire".

Manikéo aime toucher à tout. Persuadé que la vie est trop courte pour prendre le temps de s’ennuyer, il fuit la routine du quotidien en quête d’inspiration et de réflexion pour réaliser son projet de vie : vivre en harmonie et vivre le maximum d'expériences positives. En tant qu’être hyper-sensoriel, tout son univers s’articule autour des analyses de ses perceptions, ce qui pousse à des réflexions qui permettent d’analyser et de canaliser ses variations de météo intérieures, souvent exacerbées. Il cherche toujours le meilleur moyen de trouver comment gérer le lien et la communication avec l'Autre.


• SON AXE DE TRAVAIL :


Pour lui, tout est une histoire de sens, d'émotion, de ressenti, d’intuition, mais aussi de réflexion. Il est à l’écoute de ses émotions intenses, dues à des capteurs sensoriels extrêmement aiguisés, qu’il ne contrôle pas toujours mais qu’il apprend à comprendre et à dompter. C'est ce qui fait de lui, également un artiste hyper-vigilant, hyper-sensible, perfectionniste, qui réfléchit de manière intense. Il s’intéresse à la recherche d’harmonie intérieure, (pour éloigner angoisses et peurs que ses hyper vigilances sensorielles déclenchent) dans la philosophie, la psychologie, les neurosciences, afin de niveler les vagues émotionnelles qui coulent en lui et qui lui font ressentir les choses de manières plus fortes, que la plupart des gens.


Il cherche à partager ses réfléxions ou ses déconvertes et faire connaitre aux neuro typiques, comme aux atypiques, d'autres perceptions du monde. Par allégories, métaphores et symboles, il cherche à faire passer des informations ou des messages via son travail de fond et de forme, qui mêle intraséquement, émotion et réflexion.


Le jour côté pile, la nuit côté face, Manikéo est la tête dans la lune et les pieds sur terre. Tout son univers s’articule autour de cet éternel va-et-vient qui voyage entre ces deux pôles, le noir et le blanc, l’ombre et la lumière, l’utile et le futile, la création et la récréation, le travail d’auteur, d’artiste pour un public averti mais aussi, le divertissement pour le grand public…


• QUE SIGNIFIE MANIKEO ?


Il a choisi son nom d’artiste, MANIKEO, il y a une vingtaine d’années (en 2000), lorsqu'il a compris que tout son monde passait par le filtre des sensations et de l'hyperesthésie qui jonglaient d’un extrême à l’autre. Il lui a fallu du temps pour comprendre, que cela ne fonctionnait pas ainsi pour tout le monde. Et il lui a fallu encore plus de temps, pour apprendre à se comprendre, à gérer ses variations et à vivre avec, sans culpabiliser de fonctionner en décalage. Il a appris à gérer les angoisses provoquées par l'hyper vigilance, le décalage fonctionnelle, la neuro divergence et l'incompréhension et la fatigue (épuisement) émotionnelle qui en découlent. Sa batterie sociale est vite limitée, c'est pourquoi il travaille souvent seul et qu'il s'auto produit.


Cela pour éviter les incompréhensions, les angoisses et les frictions qui pourraient découler du travail partagé, délégué sur ses propres projets ou découler de la gestion de l'"autorité imposée", dans le cadre d'un travail salarié. C'est pourquoi la communication non violente, (CNV) l'écoute et la bienveillance sont au coeur de son processus de création, lorsqu'il y a interaction, interconnexion ou mutualisation. Il préfère travailler avec des personnes qu'il respecte et qui le respectent, plutôt qu'avec des personnes qui mettent ou rajoutent de la pression, même si elles sont influentes ou reconnues pour leurs compétences.


À l'inverse du manichéisme, qui définit le monde entre deux polarités qui s'affrontent, Manikéo cherche le gris moyen, c'est-à-dire l’équilibre qui naît de l’osmose entre les dualités complémentaires. Il tente de faire le pont et de relier les dualités, pour créer une unité, comme dans le TAO. Son logo, inspiré du Yin et du Yang, est le symbole de cette volonté artistique de réunion des opposés. Processus alchimique en éternel mouvement, qui symbolise que dans l'un existe toujours le germe de son contraire et l'alimente, afin d'atteindre l'équilibre. Le "neutre" étant pour lui, presqu’une recherche transcendantale, lorsque l’on ne vit que dans, ou au travers, des sensations extrêmes.

Tout son travail artistique est fondé sur cette philosophie de vie, qu'il a développé avec le temps, qu'il détaille et explique en sous entendu ou clairement dans ses projets.


Il s'intéresse et s'adresse aux "sentinelles" que sont les hyper-sensibles, et tentent de les rassembler autour du projet "médiateur universel" qu'il a défini dans "Ataraxia, la quête des médiateurs", son roman d'anticipation, qui mélange, conte philosophique et métaphysique, histoire d'amour, récit d'aventure et ouvrage de développement personnel.


Mais il réfléchit également à la notion de destin, de Fortune, de fatalité, de hasard et de coïncidence, à la conséquence des choix et du libre arbitre. Il s'interroge sur le mécanisme qui pousse le choix dans un sens ou dans un autre. C'est pour jouer avec le lecteur, au sens propre et au figuré, dans une mise en abîme et un jeu de piste littéraire, qu'il a écrit son conte alchimique "Ouroboros, l'histoire d'une tranche de vie...". Teintée d'humour, de jeux de mots et de double sens, cette allégorie donne dans le fond et dans la forme, une définition arbitraire, du concept d'Ouroboros.


SYNDROME DE CASSANDRE


Cette imagination débordante, développe son hyper intuition, qui, combinée à sa curiosité insatiable, lui apportent, une vision globale et avant gardiste. Il est visionnaire. Sur tous ses projets, il a eu un temps d'avance. Et comme souvent, lorsqu'il propose un service à un temps "T", qui apparait comme inconnu voire incongru à ce moment-là (site web communautaire en 1997, 6 avant Facebook, par exemple... Création d'un Jeu d'escape Game 10 ans avant le marché en France... Concept de lieu immersif, poly sensoriel avant le XR et le cinéma 4D... et ce ne sont que 3 exemples, sur une quinzaine de marques et projets inventés). Et finalement, comme Cassandre, qui avait des visions de l'avenir et que personne ne croyait, Manikeo se retrouve à batailler avant de lâcher son projet, par épuisement, ou par manque de ressources, juste avant que le marché n'explose et prouve qu'il avait raison. C'est pourquoi son travail artistique est lui-même atypique ou décalé et au de-là du marketing, ce qui explique qu'aujourd'hui encore, ses idées ne sont pas encore connues ou re-connues du grand public.


Voir le site web consacré http://www.manikeo.com


• POUR RÉSUMER :

Manikeo travaille, questionne et concrétise à chaque nouveau projet les questions sur l'humanité : - son fonctionnement psychologique, - son rapport à son environnement, - sa communication avec l'autre, - la gestion de ses émotions, - son évolution et le développement personnel, - le principe du vivre ensemble, - ses questions existentielles et philosophiques.

Il tente d'apporter des points de vue alternatifs et des pistes de réflexions. Son travail mélange l’émotion et la raison. Le sens et le lien. C’est pourquoi il est toujours à la pointe des dernières technologies, tout en ayant un besoin de protéger le vivant et la biodiversité. Humaniste et humanitaire, il s’intéresse au transhumanisme et à l’avenir de l’humanité et des autres êtres vivants.


Voir le site web consacré http://www.manikeo.com

18 vues0 commentaire
bottom of page